Skip to main content

Un auto-entrepreneur passionné à votre service,

Pour votre projet de site internet et vos dépannages informatiques

Windows 11 : Comment activer la protection anti-ransomware

Article publié le 20 Juin 2023
Dernière modification 3 Janvier 2024

Le système d’exploitation de Microsoft embarque nativement un module de protection contre les ransomwares ou rançongiciels. Seul problème, cet outil n’est pas activé par défaut. Voici comment le mettre en place.

Les logiciels malveillants représentent un grand risque pour les ordinateurs. Depuis leur avènement, ils se sont renforcés considérablement et ne cessent de se transformer. Ces dernières années, l’une des plus dangereuses est le ransomware. 

Un ransomware ou rançongiciel est un logiciel malveillant qui verrouille l’ordinateur afin d’empêcher l’utilisateur d’accéder au système d’exploitation de l’appareil ou crypte le contenu des données stockées sur le disque dur. Les cybercriminels exigent ensuite une rançon à leurs victimes pour rétablir l’accès à leur machine ou au déchiffrement de leurs données personnelles.

L’antivirus Microsoft Defender est la solution de sécurité par défaut sur Windows 11 pour protéger votre ordinateur contre les virus et autres types de logiciels malveillants. Cette solution de sécurité dispose nativement de la fonctionnalité « Accès contrôlé aux dossiers » vous permettant de protéger vos fichiers contre les attaques de ransomwares, cependant elle est n’est pas activée par défaut, vous devez donc activer la fonctionnalité manuellement.

Nous allons donc voir dans ce tutoriel comment activer la protection Anti-Ransomware de Windows 11, ainsi que comment configurer les dossiers protégés contre les ransomwares, et comment autoriser une application spécifique dans la protection contre les rançongiciels.

 

  1. Ouvrez les Paramètres
    Pour activer la protection contre les ransomwares, commencez par ouvrir les Paramètres de Windows. Appuyez simplement sur la touche Windows et sélectionnez Paramètres. Vous pouvez aussi les ouvrir en appuyant sur Windows+i. Sélectionnez ensuite Confidentialité et sécurité, dans le menu latéral gauche. 

  2. Accédez au module Sécurité Windows
    Une fois dans les options de Confidentialité et sécurité, cliquez sur le premier menu affiché en haut de la fenêtre, Sécurité Windows.
    Vous devez voir une nouvelle page s’ouvrir. Là, cliquez sur le bouton Ouvrir Sécurité Windows.

  3. Ouvrez l’utilitaire de protection contre les virus
    Une nouvelle fenêtre entièrement dédiée à la Sécurité Windows devrait alors s’ouvrir. Dans la colonne de gauche, cliquez sur le menu Protection contre les virus et menaces.
    Sur la nouvelle fenêtre, rendez-vous tout en bas et sélectionnez Gérer la Protection contre les ransomware.

  4. Activez la protection anti ransomware
    Vous voici désormais dans la fenêtre dédiée à la protection contre les ransomware.
    La première des choses à faire est d’activer le Dispositif d’accès contrôlé aux dossiers. Dès que vous activez l’interrupteur, vous devez accepter la modification en cliquant sur Oui.

  5. Choisissez les répertoires à protéger
    Par défaut, Windows 11 protège les dossiers Documents, Favoris, Images, Vidéos.
    Vous pouvez toutefois ajouter de nouveaux répertoires à protéger en cliquant sur le bouton Ajouter un dossier protégé présent en haut de la fenêtre.
    Pour cela, cliquez sur Dossiers protégés, parmi les options apparues sur Dispositif d’accès contrôlé aux dossiers. Cliquez sur Ajouter un dossier protégé.

  6. Accorder l’autorisation à vos applications
    Dorénavant, la protection anti ransomware est active sur votre PC. Ceci étant, quelques applications que vous utilisez fréquemment peuvent ne plus être autorisées à accéder à ces dossiers, par mesure de sécurité.
    Le module anti-rançongiciel de Windows est en effet susceptible de détecter certaines applications comment potentiellement à risque pour vos données alors qu’il n’en est rien.
    Pour éviter ce genre de faux positifs, vous pouvez sélectionner les applications que vous souhaitez ajouter à la liste des programmes autorisés, et qui ne seront donc pas bloqués par le module de protection anti ransomware.

    Pour accorder cette autorisation, retournez à la section Dispositif d’accès contrôlé aux dossiers. En dessous, cliquez sur l’option Autoriser une app via un dispositif d’accès contrôlé aux dossiers.
    Sélectionnez Ajouter une application autorisée.

    Choisissez Applications récemment bloquées. Si vous ne trouvez aucune application, c’est que vous n’avez aucun logiciel suspect sur votre ordinateur.

    Si aucun de vos logiciels n’a pour l’instant été retoqué par Windows, cliquez sur Rechercher dans toutes les applications, puis à l’aide de l’Explorateur de fichiers de Windows, naviguez jusqu’au répertoire où sont installés vos logiciels (généralement dans C:Programmes ou C:Programmes (x86)).

    Si le module anti-ransomware de Windows a tendance à bloquer trop fréquemment vos applications habituelles, les ajouter aux répertoires à protéger devrait résoudre le problème.